[SANTE] Le syndrome d'Asperger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[SANTE] Le syndrome d'Asperger

Message  Petite fée Ombeline le Lun 2 Nov 2009 - 21:30

Le S.A. est un trouble du développement. Le corps, le cerveau, les 5 sens reçoivent des informations mais il y a un défaut de transmission entre la réception et le traitement de ces informations. Il en résulte une appréciation confuse de la vie et de l’environnement, un détachement de la réalité et une absence de communication avec les autres.

Les personnes atteintes du S.A .sont incapables d’effectuer les actions correspondant aux informations ou stimuli qu’elles reçoivent à moins d’avoir reçu un apprentissage avec les repères nécessaires.

Ce qui provoque chez les enfants et adultes atteints du Syndrome d’Asperger des problèmes :

I de la Communication

II de la Socialisation

III de l’Imagination.

Ils sont souvent très intelligents, peuvent avoir une mémoire exceptionnelle,parlent bien et certains sont capables de faire des études. Ils ont des problèmes de coordination, de temps et d’espace. Ils présentent souvent dans leur démarche un aspect rigide.

Le syndrome d’Asperger et l’autisme de Haut Niveau sont très proches.

I Communication

Les enfants et adultes avec le S.A .ont souvent avec un certain retard appris à parler correctement. Mais à cause des difficultés qu’ils ont à traiter les informations reçues, ils ont souvent du mal à comprendre la signification de ce qu’on leur dit, par exemple dans le domaine de l’abstrait et des sentiments.

Leur langage est formé d’un vocabulaire important qui donne une fausse impression de leur compréhension lorsqu'ils parlent. En réalité ils répètent ce qu’ils ont lu ou entendu.

Ils prennent souvent les mots et les expressions littéralement et il faut faire attention à employer des phrases telles que par exemple "viens ici mon poulet" ou "il donne sa langue au chat" pour qu’il n’y ait pas de contresens,sinon le résultat risque d’être étonnant.

Ils ont des difficultés à soutenir une conversation avec une personne, à plus forte raison avec plusieurs.

Leur voix tend à être plate sans inflexion comme s’ils récitaient un texte appris par cœur sans point ni virgule.

Leur communication non verbale est très limitée, peu ou pas d’expressions gestuelles ou faciales et ils interprètent souvent mal ces mêmes expressions chez les autres.

Ils ne comprennent pas les subtilités du langage telles que l’humour et l’ironie qui les mettent mal à l’aise et ils peuvent croire qu’elles sont dirigées contre eux.

Ils utilisent dans certains cas un langage pédant et répétitif.

II Socialisation

Les enfants et les adultes avec le S.A. sont socialement isolées ,souvent enfermées dans leur bulle et par conséquent ont des difficultés à se faire des amis malgré leur désir de nouer des contacts et de rencontrer des gens.

ils ne comprennent pas les conventions sociales, agissent à contresens et leurs attitudes bizarres, obsessions et fixations sont souvent mal interprétées.

Ils sont égocentriques, n’aiment pas le contact physique et sont peu sensibles aux sentiments des autres qui à leur tour ne comprennent par leur incompréhension et leur indifférence.

Beaucoup entre eux ont besoin d'un enseignement didactique car ils semblent plus ou moins empêchés d’apprendre par intuition ou en regardant faire les autres.

Ils sont gravement perturbées par tout changement et toute modification de leurs habitudes ou de leur environnement. Une vie routinière et structurée leur convient très bien.

III Imagination

Toute notion abstraite est difficilement sinon impossible à comprendre pour les enfants et les adultes atteints du S.A. De ce fait si une telle personne utilise une idée abstraite qu’elle vient d’entendre il ne faut pas assumer qu'elle a comprise.

Ils ont aussi des difficultés à imaginer ce que les autres pensent ou ressentent et ne peuvent par se mettre à leur place.

Ils ont également des difficultés à lire et comprendre les romans: livres pleins de notions abstraites et de relations émotionnelles.

Prendre une décision est un processus difficile lorsque’ il met en cause des concepts abstraits ce qui peut expliquer pourquoi ils ont du mal à dire oui ou non.

IV Conclusion

Les enfants et la plupart du temps les adultes atteints du S.A. ne donnent pas la clef de leur comportement qui nous laisse perplexe et désemparé.

Il est donc primordial:

A/ de faire un diagnostic précoce:

-pour que les parents comprennent le comportement inhabituel de leur enfant et agissent d’autant mieux avec lui.

C’est à dire :

-diminuer leur anxiété en évitant de les mettre en situation de surcharge: de bruit, d’information, de contacts sociaux car ils sont très fragiles, vulnérables et peuvent avoir des réactions de confusion, d’anxiété, de peur, de panique.

-ne pas leur demander plus que ce qu’ils peuvent faire pour éviter de les mettre en situation d’échec.

-favoriser le plus possible leur éducation ce qui leur donnera confiance en eux.

-leur enseigner petit à petit les comportements sociaux; les règles; des phrases pour des situations difficiles..

-favoriser leur intégration dans le milieu du travail. (par exemple par la présence d’un tuteur.)

B/ d’étudier le S.A.

de façon: -à démonter les mécanismes de leur pensée afin de les comprendre et de communiquer avec eux.

-à éviter les situations qui peuvent conduire à des périodes de crise d’anxiété grave en particulier
à l’adolescence, période pendant laquelle peuvent se développer des troubles psychotiques telles que délire, sentiment de persécution, schizophrénie....

-à définir des thérapies comportementales adaptées qui actuellement semblent être les seules à apporter quelques résultats.




J'ai été il y a très peu de temps diagnostiquée autiste Asperger, ça fera un mois le 6 en fait.
Pour résumer un peu mon parcours je dirais simplement que j'ai toujours été à part.
A part dans tous les sens du terme: à part car dans mon monde, et à part dans ma façon d'agir et de penser.
Bien sur j'ai vu quelques médecins, mais aucun rendez vous n'a été vraiment concluant.
Puis j'ai refusé d'y aller, et comme ils faisaient culpabiliser ma mère on a continué comme ça.
C'est il y a quelques années que j'ai commencé à me poser des questions sur l'autisme et sur le syndrome d'Asperger.
Je me reconnaissais énormément dans le comportement des enfants, des adultes concernés, et je comprenais beaucoup mieux leur façon de fonctionner que celles des personnes non autistes.
Je n'en parle que depuis un an environ, notamment grace à Ian (mon ex mais surtout mon ami) qui m'a énormément aidée et que je ne remercierais jamais assez.
C'est ainsi en dialoguant avec des personnes concernées et leurs familles, que j'ai découvert un test à faire. Le résultat a été clair "vous êtes probablement un Aspie", 188 sur 200 au niveau des symptomes.
Là je me suis dit que je devais savoir, je devais comprendre. Avec l'aide de ma famille j'ai appelé le centre de ressources autisme. J'ai eu la chance d'avoir un rendez vous rapide.
Les médecins m'ont confirmé que je ne me trompe pas: je suis bien concernée par le syndrome d'Asperger.
Je dois dire que ce diagnostic a été un soulagement, je sais qui je suis, je sais que je n'ai plus toutes ces recherches à faire sur moi même.
Evidemment tout reste à faire: le suivi concret, trouver un équilibre réel avec mon Jedi qui est également autiste Asperger, mais surtout aider les parents d'enfants autistes si c'est possible, discuter avec d'autres Aspies car c'est tellement enrichissant, faire comprendre et accepter le syndrome d'Asperger...
Voilà où j'en suis aujourd'hui.

Si vous avez des questions n'hésitez pas je tenterais d'y répondre, mon but est juste de faire connaitre.


Vous pouvez aussi passer sur mon blog où je tente de tout expliquer
http://au-dela-de-larc-en-ciel.skyrock.com
avatar
Petite fée Ombeline
Habitué(e)
Habitué(e)

Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 30
Localisation : Dans le coeur des anges
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lafeedujedi.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SANTE] Le syndrome d'Asperger

Message  Mélidune le Lun 2 Nov 2009 - 21:53

Et toi, tu as quoi comme symptômes parmi tous ceux que tu décris ?

_________________
All the stars, are coming out tonight
They're lighting up the sky tonight
For you, for you


avatar
Mélidune
Admin - Posteuse enragée

Féminin
Nombre de messages : 3367
Age : 32
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 12/06/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://melidune.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SANTE] Le syndrome d'Asperger

Message  Petite fée Ombeline le Lun 2 Nov 2009 - 22:10

Troubles de la communication je les ai ça c'est clair puisque j'ai été phobique sociale et scolaire, aujourd'hui encore ça reste super compliqué.
Je comprends très peu les expressions imagées, l'ironie et certaines formes d'humour.

Je peux par contre rire toute seule d'une phrase anodine, exemple hier mon Jedi disait "je n'ai pas de place en tête pour savoir où je range ma pate à fixe" je lui ai répondu "alors ouvre ta tête, vide la met la pate à fixe dedans comme ça tu sauras et tu auras de la place". Lui ça va il comprend mais pas forcément les gens autour.

L'autre jour sa mère nous a donné une nappe, et pour que ce soit plus pratique à transporter elle l'a mis dans un ancien emballage de gants de cuisine. Sur l'emballage il était donc écrit "gant de cuisine". On est partis dans tout un délire sans se concerter, en la remerciant pour son gant, mais que ce n'était pas la peine car on en avait et qu'en plus il avait un aspect bizarre j'ai cru qu'elle allait nous assommer.


Je ne comprends pas du tout les conventions sociales, comme le fait de faire la bise à ceux que l'on connait à peine par exemple.
Je ne me considère pas par contre comme égocentrique car je dis toujours que je vis pour les autres et pour les aider ce qui est vrai.
Je ne supporte pas le contact physique, surtout s'il est forcé ou imprévu.

D'ailleurs je ne supporte aucun imprévu, j'apprends à faire avec, un peu, mais j'ai vraiment du mal. Quelqu'un qui débarque chez moi par surprise, une sortie non planifiée, quelque chose qui change... je pars quasi direct en crise d'angoisse. Pour chaque situation sociale je dois me conditionner en fait. De ce fait je suis incapable de répondre au téléphone ou d'appeler si je ne connais pas.

Je n'ai heureusement pas de problème pour lire, heureusement puisque je lis en moyenne un livre par jour.
Par contre il est vrai que j'ai énormément de mal à comprendre les autres.
Je ressens énormément les choses, les émotions négatives surtout. La colère, la tristesse... mais je ne comprends pas forcément pourquoi la personne en face est triste.
Alors souvent je m'excuse, même si je n'y suis pour rien, je ne sais jamais quand je dois m'excuser.
Je ne sais pas dire non aux gens, ce serait les décevoir, je ne supporte pas de décevoir ou que tout ne soit pas parfait.
Pour dire ou demander les choses importantes j'écris, je peux écrire à quelqu'un qui se trouve dans la même pièce que moi.

J'ai énormément de mal avec les stimulis sensoriels: je supporte très mal la lumière du soleil, certaines fois même les lumières artificielles sont de trop, les néons surtout. Je porte donc souvent des lunettes de soleil, parfois même en plein hiver ou le soir.
Certains bruits me sont insupportables: les motos, les ambulances, une pendule qui sonne trop longtemps... mais aussi des bruits souvent inaudibles pour les autres comme une télé qui siffle alors qu'elle est éteinte. Par contre je peux mettre un casque et la musique plus qu'à fond pour me couper du monde.
Il y a certaines douleurs que je ressens très peu, et d'autres que je peux "apprécier" (lorsque je suis trop énervée je peux pratiquer l'automutilation pour ressentir une forme de lancinement, je précise que je cherche à arrêter évidemment). Je ne ressens pas la température normalement non plus.
Je ne supporte pas certaines odeurs, que la non plus les autres ne perçoivent pas forcément.
Et je suis hypersélective alimentaire.

Voilà les quelques éléments auxquels je pense dans l'immédiat, il doit y en avoir d'autres mais j'ai déjà été assez longue en un seul post ^^
avatar
Petite fée Ombeline
Habitué(e)
Habitué(e)

Féminin
Nombre de messages : 93
Age : 30
Localisation : Dans le coeur des anges
Date d'inscription : 02/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://lafeedujedi.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SANTE] Le syndrome d'Asperger

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum